Dominique Bluzet

Directeur

Dominique Bluzet
Dominique Bluzet - © Caroline Doutre

Dominique Bluzet est directeur des Théâtres du Gymnase, des Bernardines, du Jeu de Paume, et du Grand Théâtre de Provence.

Né à Neuilly-sur-Seine en 1957, après des études de droit et de lettres, il se dirige vers le théâtre et intègre l'École Nationale Supérieure des Arts et Techniques du Théâtre (rue Blanche).
Il entame tout d'abord une carrière de comédien et joue entre autres avec Abdellatif Kechiche au Festival d'Avignon, Marcel Maréchal (Marseille et Théâtre National de Chaillot), Jacques Weber (Théâtre de la Porte Saint-Martin), Jean-Louis Thamin, etc...

À 23 ans, il est nommé directeur du Théâtre Essaïon, laboratoire de recherche sur les écritures contemporaines. Il y produira une quinzaine de spectacles de jeunes auteurs dont Philippe Minyana. À partir de 1985, sans cesser de jouer, il enchaîne les mises en scène d'opéra, d'abord au Châtelet avec Stéphane Lissner puis dans tous les principaux opéras français.

En 1993, Robert Vigouroux, maire de Marseille, lui propose la direction du Théâtre du Gymnase à Marseille. En 1996, la ville d'Aix-en-Provence lui demande de réhabiliter le Théâtre du Jeu de Paume, un des plus beaux bijoux architecturaux du XVIIIe siècle qu'il mettra quatre ans à restaurer.
En 2002, il crée Acte, qui regroupe le Théâtre du Gymnase et le Théâtre du Jeu de Paume.

En 2007, son parcours jusqu'alors très marqué par le théâtre va prendre un tournant décisif, puisqu'il développe l'un des projets les plus importants pour la musique en France. En effet,
il remporte l'appel d'offre pour la Délégation de Service Public du Grand Théâtre de Provence.
« Toute la musique, tous les publics » sera sa première ambition, associant musique classique, jazz, grands solistes, musique de chambre, danse contemporaine...

Le Grand Théâtre de Provence, scène majeure aujourd'hui du paysage musical français, connaît rapidement un vif succès, auprès du public comme auprès des artistes : l'acoustique du bâtiment, la programmation, l'accueil, sa présence au sein d'un pôle culturel riche sont autant d'atouts incontournables pour les musiciens et les mélomanes.

En 2008, il crée Assami, association des amis et mécènes du spectacle vivant dont l’objet est de contribuer à la vie culturelle du territoire Aix-Marseille et de la rendre accessible à tous.
Il s’engage autour de trois axes : les enfants, les publics empêchés et isolés et les projets intergénérationnels.

En 2013 le groupe Crédit Mutuel-CIC présidé par Michel Lucas finance l’intégralité d’un nouveau festival, le Festival de Pâques d'Aix-en-Provence. Sous la direction du violoniste de renommée internationale Renaud Capuçon et de Dominique Bluzet, directeur exécutif du festival.
Depuis six ans ce festival de dimension européenne réunit les plus grands noms de la musique classique.
Le CIC s'est engagé dans cette manifestation majeure jusqu'en 2022.

Vice-président de la Chambre de Commerce et d'Industrie de Marseille de 2012 à 2016.
En 2013, il a défendu avec ardeur la candidature au titre de Capitale européenne de la culture

En 2015, la Ville de Marseille lui propose de remplacer Alain Fourneau à la tête du Théâtre des Bernardines.  Depuis ce haut lieu culturel de Marseille a rejoint la programmation des Théâtres.

À la fois entrepreneur et homme de culture, Dominique Bluzet est aujourd'hui un acteur et un décideur incontournable. Son regroupement théâtral est le second pôle de spectacle le plus important de France.

En 2009, il est nommé chevalier de la Légion d'honneur et en avril 2018, la ministre Françoise Nyssen lui remet le titre d’officier de la légion d’honneur.