Humour/Music-hall

Non, je n’irai pas chez le psy !

Manon Lepomme

Bernardines

Manon Lepomme
Manon Lepomme - © Elodie Deceuninck

Incontestable révélation du Festival d’Avignon 2017 (Off), la nouvelle coqueluche de l’humour belge pose ses valises sur la scène des Bernardines. Un cadeau de Noël avant l’heure.

Pépite belge. Un vent de fraîcheur et de folie nous arrive tout droit de Belgique. Autodérision, décontraction, énergie, Manon Lepomme « n’a pas besoin d’aller chez le psy ». Elle a tout loisir sur scène de livrer tous ses petits travers, la gourmandise – une pâtisserie « un merveilleux » trône en effet à ses côtés sur un tabouret pour mieux la narguer –, les hommes, sa belle-mère, ses anciens élèves et son ancien métier de prof d’anglais, l’Alzheimer de ses chers grands-parents…

Tantôt acide, tantôt tendre, la Liégeoise évoque des passages de sa vie, capable de rire de la mort ou de la maladie, mais de pleurer devant les exploits sportifs d’une championne d’athlétisme.

Naturelle et spontanée, cette boule d’énergie fait fi d’absolument tout avec un humour franc, direct, et parfois provocant. Celle qui a affiché « complet » durant tout le mois de juillet 2017 dans une petite salle d’Avignon grâce à un bouche-à-oreille spectaculaire, se fait tantôt charmeuse tantôt despote, s’aventurant aussi sur le ton d’improvisations hilarantes avec un public qui en redemande. Manon Lepomme mène la danse comme bon lui semble. À croquer.

Calendrier

On en parle dans la presse
  • Une gifle magistrale ! Spectacle époustouflant, drôlissime et intelligent. RTBF

Production Adone, Croc BERNARDINES et la Pomme Production.