Théâtre

Énée, une récitation de Virgile

Énéide : Chant I et Chant II (v. 1 - 249 & 705 - 804)

Bernardines

Énée
Énée - © Pit Goedert

Un acteur face à une œuvre fondatrice : c’est par ce contraste saisissant, et à travers un texte qui a défié la nuit des temps, que Miloud Khétib dit notre fragilité d’homme vis-à-vis de l’histoire.

Après le chant I de l’Énéide qu’il a interprété au Théâtre des Bernardines en 2014, l’acteur reprend le récit épique de Virgile, texte majeur de l’antiquité latine, et le prolonge du chant II qui relate l’histoire célèbre du cheval de Troie. Après avoir échappé au sac de sa ville par les Grecs, Énée et ses compagnons survivants errent pendant sept ans en Méditerranée. Ils sont accueillis à Carthage par la reine Didon, qui demande au chef malheureux de raconter ses aventures. Énée s’emploie alors à décrire les ruses inouïes d’Ulysse aidé du traitre Sinon qui ont précipité la chute de Troie.
Les chants I et II réunis font résonner la naissance et la décadence des empires, ainsi que le destin confus des hommes : Miloud Khétib célèbre le vaincu de Troie, Énée, qui pourtant, fondera la puissante Rome, héros voyageant à l’envers, de l’Orient vers l’Occident, route de l’exil que beaucoup empruntent aujourd’hui…
C’est dans une mise en scène sobre que l’acteur se lance à nouveau dans ce vrai défi de théâtre.
 

  • Création 2017

  • Durée

    1h55

Calendrier

Coproduction première création (2014) La Compagnie du Singulier, Théâtre des Bernardines, avec l'aide de la DRAC PACA, du Conseil Général des Bouches-du-Rhône, du Conseil Régional PACA et de la Ville de Marseille.

Coproduction (2017) Théâtre Gymnase-Bernardines, La Compagnie du Singulier