Théâtre

Honneur à notre élue

Frédéric Bélier-Garcia, Isabelle Carré, Patrick Chesnais

Jeu de Paume

© Pascal Victor

Isabelle Carré, puissante et vulnérable, est Notre Élue. Chacune de ses répliques devient une aventure où le personnage peut triompher ou s’effondrer. En cela elle est totalement, tendrement, tragiquement l’Élue.

Une ville, un port, que Notre Élue dirige depuis dix ans entourée de la panoplie de personnages indispensables dans toute bonne dramaturgie politique, la famille, l’opposant, l’adversaire, le traître, le corrompu, les citoyens. Notre Élue est intègre, irréprochable et indéboulonnable, on a beau chercher une vacherie à lui jeter dans les jambes, on n’en trouve pas.

Un soir, la vacherie justement frappe à la porte. Deux petits vieux qui prétendent être ses parents – supposés morts et enterrés – s’installent dans sa maison. Avec une frénésie maléfique qui la laisse impuissante, ils font voler en éclats la jolie petite famille d’affiche électorale, la belle réputation et l’ordre public. Et c’est là que l’écriture flamboyante de Marie NDiaye donne des frissons, faisant basculer un vulgaire opus politique dans un conte fantastique, cruel et drolatique.

  • Audiodescription

    le 29 mars à 20h30

Calendrier

Production Le Quai – Centre Dramatique National Angers Pays de la Loire

Ce texte est une commande d’écriture du Deutsches Schauspielhaus (Hambourg) à Marie Ndiaye.