Musique classique

La Chambre Philharmonique

Johannes Brahms, Emmanuel Krivine, Martin Helmchen

Grand Théâtre

Emmanuel Krivine
Emmanuel Krivine - © DR

Troisième rencontre de la saison avec la Chambre Philharmonique, de nouveau dirigée par Emmanuel Krivine, qui prolonge, autour de Brahms, sa collaboration avec Martin Helmchen.

Le jeune pianiste allemand s'est déjà bâti une solide notoriété dans l'interprétation à la fois virtuose et subtile du répertoire romantique allemand. Il joue le Concerto pour piano n°2, créé en 1881 par Brahms en personne au clavier. « L'un des plus grands concertos du répertoire », selon le musicologue André Lischke, connut un immense succès grâce à son lyrisme puissant et au sens aigu des contrastes sonores.

L'interprétation de Helmchen, sur piano d'époque, restitue le timbre feutré, les résonances boisées et les sonorités crépitantes de l'ivoire que Brahms avait imaginés.

En seconde partie, la Symphonie n°1, parfois surnommée la « Dixième symphonie de Beethoven », est la première d'une série de quatre et témoigne de l’influence de son prédécesseur.

 

> Concert pédagogique (scolaire) le 18 mai à 14h15

  • La Chambre Philharmonique en résidence au Grand Théâtre de Provence jusqu'en 2018

  • Ensemble accompagné par Les Théâtres

Calendrier