Vaille que Vivre (Barbara)

Alexandre Tharaud, Juliette Binoche

Grand Théâtre

Alexandre Tharaud, Juliette Binoche
Alexandre Tharaud, Juliette Binoche - © Gilles Vidal

Il fallait une actrice de la trempe de Juliette Binoche et un pianiste raffiné comme Alexandre Tharaud pour redonner vie aux mots de la grande dame de la chanson. Un hommage pudique et plein de poésie.

2017. Vingt ans après sa mort, le succès de Barbara est toujours bien vivant lui. Et son héritage immense. Juliette Binoche prête sa voix céleste et donne chair aux textes de celle qui marqua le patrimoine français de sa voix blanche. Alexandre Tharaud est un des plus grands pianistes actuels.

Dans son livre, Montrez-moi vos mains (Grasset, mars 2017), il parle de son métier et de sa rencontre avec celle qui bouleversa sa vie.

Le Châtelet grouille. Le rideau s'ouvre sur un battement de coeur – un fa dièse grave en syncop répétée - le cercle de lumière vise le centre du plateau puis se dirige vers les coulisses. Barbara entre. Côté cour - côté coeur. D'abord son profil, aigu, le dos légèrement voûté, puis en un éclair, d'un brusque mouvement de nuque elle nous dévisage. Ses yeux percent la salle, un regard velours sombre, celui de la peur et de l'amour. Je suis foudroyé. Ai-je déjà ressenti un tel bonheur. Elle s'avance vers nous,
vers moi, touche juste, là, au fond de mon ventre. À cet endroit précis de mon corps elle s'installe. Pour la vie. En ce dimanche de novembre nous sommes deux mille. Pourtant nous ne faisons qu'un. […] Je découvre une présence volcanique, si éloignée du murmure de mes nuits. Des pas, une danse, un jeu unique, il ne ressemble à celui d'aucun autre artiste. Une manière d'occuper la scène en lionne, lançant le bras au plafond, poignet cassé, Barbara soutient le ciel. Avant qu'il ne s'effondre.


Alexandre Tharaud 

Avec Juliette Binoche & Alexandre Tharaud
Textes et musiques Barbara
Collaboration artistique Vincent Huguet & Chris Gandois
Mise en lumière, scénographie Éric Soyer
Arrangements musicaux Alexandre Tharaud

Calendrier

Production Les Visiteurs du soir


Coproduction L'Onde Théâtre Centre d'art de Vélizy-Villacoublay


Création de la coiffure de Juliette Binoche John Nollet

Professeur de chant Eric Szerman 

Répétitrice Sandra Choquet 

Avec l'aimable participation de Yamaha Music Europe

Juliette Binoche remercie Olivier Rousteing de la Maison Balmain et Christian Louboutin

Un grand merci à Bernard Serf
  
Il était un piano noir..., Mémoires interrompus de Barbara est publié aux éditions Fayard, dans la collection Le livre de poche