Théâtre Famille

L'Héritier de village

Marivaux, Sandrine Anglade

Jeu de Paume

© Cindy Lombardi

Une fable-farce sur l'argent roi sous le regard ironique de la pop-music du groupe marseillais Aline. Ils se croient riches ! On les croit riches ! Et patatras ! Rarement joué, c'est sans doute l'un des textes les plus corrosifs de Marivaux, extrêmement malicieux, irrésistiblement drôle.

Blaise est un paysan au langage fleuri et à la bourse plate. Jusqu’au jour où il reçoit de son défunt frère un héritage inattendu. Le voilà riche de cent mille francs qu’il place, sur les conseils d’un banquier. Tout imbu de sa nouvelle position, il adopte de grands airs, singe les manières du beau monde et scelle les épousailles de ses enfants avec deux nobliaux sans le sou, fous amoureux du magot. La noce bat son plein quand la nouvelle tombe : le banquier s’est enfui avec la caisse. Catastrophe ! Ça vous rappelle quelque chose ? Au 18ème on appelait cela la banqueroute. Plus proche de nous cela s’est appelé la crise des subprimes. Pièce sur la naissance du capitalisme financier, L'Héritier pose un regard joyeusement ironique sur les dysfonctionnements humains que la spirale spéculative engendre. La mise en scène rythmée de Sandrine Anglade serre au plus juste le texte de Marivaux, entourée de six comédiens et deux guitaristes complices qui enchaînent allègrement comportements décalés, séductions déplacées, mélange pittoresque des expressions… Une comédie du fric et de la déraison à mettre devant tous les yeux et toutes les oreilles à partir de 14 ans.

Calendrier

    • 20:30
      Jeu de Paume

      L'Héritier de village

Production Compagnie Sandrine Anglade

Coproduction Théâtre national de Bordeaux en Aquitaine (TnBA), Théâtre Le Montansier – Versailles, Maison de la Culture de Nevers et de la Nièvre (MCNN), Théâtre de la Renaissance – Oullins, Théâtre Jacques Carat - Cachan

Avec l’aide à la création de la DRAC Île de France, de l’ADAMI, de la SPEDIDAM, du Jeune Théâtre National (JTN), des départements du Val-de-Marne et de la Seine-Saint-Denis et de la ville de Rosny-Sous-Bois

Avec la participation artistique de L’ENSATT

Avec la participation technique de la Comédie Poitou-Charentes - Centre dramatique national

La compagnie remercie l’Opéra National de Bordeaux pour sa participation à la réalisation de la scénographie, le Théâtre National Populaire pour les prêts de costumes, L’ARCAL et la compagnie Philippe Genty pour les prêts d’espaces, ainsi que Julie Robard-Gendre, Mathieu Lecoutre, Eva Alam et Anaïs Neige