Jazz/World

Yaron Herman Trio

Y

Gymnase

© Julien Mignot

Phénomène de la scène jazz internationale, Yaron Herman, connu pour son art de l’improvisation et ses reprises mythiques de Radiohead et Britney Spears, investit le plateau du Gymnase avec son génial trio.

Derrière ses lunettes de geek se cache un improvisateur-né et un créateur en perpétuelle évolution. A tout juste 35 ans, Yaron Herman, pianiste prodige franco-israélien, a déjà enregistré huit albums et conquis un public bien au-delà du cercle des initiés. Disciple de l’œuvre de Keith Jarrett, qui n’a plus de secret pour lui, et du musicien Opher Brayer, pédagogue réputé pour son enseignement basé sur les mathématiques, la philosophie et la psychologie, Yaron Herman va se révéler être un jeune pianiste surdoué, acquérant une maîtrise du clavier avec une fulgurance hors norme. En 2008, il remporte une Victoire du jazz pour l'album A time for everything où titres originaux croisent reprises étonnantes du Toxic de Britney Spears ou Message in a Bottle de Police. En 2015, il sort un album en duo, Everyday, le premier pour le prestigieux label Blue Note avec son alter-ego-binôme et excellentissime batteur, Ziv Ravitz. Dans son dernier album, Y, qu’il forme avec le bassiste de The Dø Bastien Burger et Ziv Ravitz, jamais le pianiste n’avait autant « assumé » et « synthétisé » corps et âme toutes ses influences, qu’elles soient jazz, post-rock ou électro. Sur scène l’engagement est total et les trois instrumentistes incarnent alors parfaitement ce qu’en jazz, on appelle, l’interplay : le jouer ensemble. Un pur moment de lâcher prise.

Piano, claviers, celesta, voix Yaron Herman
Basse, claviers, guitares, voix Bastien Burger
Batterie, électronics Ziv Ravitz

Calendrier