Renaud Capuçon à l'école des Floralies

Le 16 novembre dernier, Renaud Capuçon partait à la rencontre des élèves de l'écoles des Floralies à Aix au lendemain de son concert avec l'Orchestre de chambre de Lausanne.

Ils s'appellent Manon, Naëlle, Léane, Sabrina, Nina, Mathéo, Alexis, ou Satine, tous élèves de Jean-Rémi Barland. Tous enthousiastes, curieux et incroyablement à l'aise à l'idée de passer un moment d'échange avec l'un des violonistes les plus célèbres de la planète.

- Est-ce que vous avez une façon particulière de jouer que les autres violonistes n'ont pas ?

- Aimeriez-vous un jour quitter votre métier de violoniste pour être chef d'orchestre ?

- Pensez-vous que vos enfants seront violonistes plus tard ?

- Pourquoi utilise-t-on des crins de chevaux pour fabriquer des archers ?

- Est-ce qu'il y a des compositeurs avec lesquelles vous ne vous entendez-pas ?

- Est-ce que les gauchers peuvent aussi jouer au violon ?

- Vous préférez jouer aigü ou grave ?

- Comment faîtes-vous pour ne pas avoir mal au cou lorsque vous jouez au violon ?


... autant de questions et bien d'autres que les élèves ont posé à leur hôte du jour.

Une matinée riche, commencée par un spectacle préparé par les élèves mêlant théâtre et musique (« Les Émigrants » de Bruno Brel) qui laissa sans voix le violoniste.

En cadeau - et promettant des retrouvailles programmées lors du prochain Festival de Pâques (10-23 avril 2017) - il offrait au jeune auditoire « scotché » quelques morceaux de choix du répertoire et notamment une méditation de Thaïs vibrante.