Théâtre

Place

Adina Secretan (CH)

Bernardines

Place
Place - © Sylvain Chabloz

C’est un grand cri rageur et muet sur un mur, un parti pris formel radical poussé jusqu’au gouffre. Une piqûre sur les nerfs qui, par un flot incessant de mots projetés en lettres capitales, dénonce les peurs, les angoisses contradictoires de notre société liées à la pression démographique, à la crise du logement, et à la préservation du paysage.

Sur un sol instable et réactif, les performers tentent de se faire un trou, un espace à eux, leur Radeau de la Méduse terrestre ; ils portent et subissent le discours sans en être l’illustration. Avec La poétique de l’espace, de Gaston Bachelard comme base théorique, on questionne le manque de place comme raison du repli égoïste et du besoin viscéral de refuge. Par ce geste artistique et politique d’une radicalité implacable, Adina Secretan tente de mettre en branle les problématiques liées à notre désir de coquille, interroge ce qu’« habiter heureux » peut vouloir dire.

Calendrier

En coréalisation avec Le Théâtre Gymnase-Bernardines

Avec le soutien de Pro Helvetia