Jazz/World

Stanley Clarke

Sextet

Grand Théâtre

© Raj Naik

Avec plus de quarante albums à son nom et quatre Grammy Awards, Stanley Clarke est l’un des plus grands bassistes au monde et une légende vivante du jazz. Rendez-vous avec un incontournable du genre.

Bassiste de légende. Né à Philadelphie en 1951, Stanley Clarke fait ses premières gammes à l’accordéon et au violon classique avant de passer à la contrebasse, puis à la basse électrique. Il se produit avec des groupes de rock, puis de jazz. À quinze ans, il est invité à jouer au Showboat, mythique club de Philadelphie où Miles Davis, John Coltrane, Thelonius Monk se produisent.

S’ensuivent les plus prestigieuses collaborations qu’on puisse imaginer avec Quincy Jones, Art Blakey, Paul McCartney, Jeff Beck, Keith Richards, Aretha Franklin, Stevie Wonder, The Police, Herbie Hancock et de nombreux autres. En 1972, il rencontre le claviériste Chick Corea avec qui il fonde le premier groupe de jazz fusion, Return to forever. Le succès du groupe fera de Stanley Clarke un des piliers de la musique américaine. Virtuose de la basse électrique, Stanley Clarke est l’un des rares leaders de ces instruments à se produire sur les scènes du monde entier. Également compositeur reconnu, il a notamment signé les bandes originales des films Boyz N The Hood, Tina, Roméo doit mourir, Le Transporteur, etc.

Basse Stanley Clarke
Clavier Cameron Graves
Piano Beka Gochiashvili
Batterie Shariq Tucker

+ guests
Tabla Salar Nader
Violon Evan Garr
 

Calendrier