Jazz/World

Jacky Terrasson & Stéphane Belmondo

Terramondo

Gymnase

© Philippe Levy-Stab

Splendide est la balade en Terramondo, contrée romantique aux couleurs intimistes et à la beauté mélancolique.

Le pianiste Jacky Terrasson et le trompettiste/bugliste Stéphane Belmondo, Aka Terramondo, se connaissent depuis des lustres. Ils se sont rencontrés dans l’orchestre de Dee Dee Bridgewater dans les années quatre-vingts dix et se sont retrouvés il y a une dizaine d’années. Ils sont depuis tellement bien ensemble qu’ils ont créé leur propre univers musical et nous convient à leur côté dans la quiétude et la mélancolie de leur dernier album. Leur nouvel album Mother comprend entre autres des compositions originales, des standards américains de Charlie Haden et de Dave Brubeck, des classiques de la chanson française comme La Chanson d’Hélène, tirée du film de Claude Sautet Les Choses de la vie, une reprise de Stevie Wonder joyeusement ralentie et déstructurée, des interludes plus free jazz non dénuées d’humour… Le toucher minimaliste de Jacky Terrasson, qui n’est pas sans rappeler l’influence de Debussy, Poulenc ou Ravel, est propice à l’expression des lignes mélodiques très dépouillées que dessine Stéphane Belmondo. Et le son ouaté du bugle se marie à merveille aux accords affectueux du piano.

Piano Jacky Terrasson
Trompette, bugle Stéphane Belmondo

Calendrier

On en parle dans la presse
  • On ne décrira pas le toucher du pianiste, pas davantage le son du trompettiste, la combinaison de leur rencontre est trop subtile. Il suffit d’écouter et de se laisser envahir par la splendeur de leur dialogue. Les Inrocks