Musique classique

Yuja Wang & Mahler Chamber Orchestra

Mozart, Beethoven, Stravinsky

Grand Théâtre

© Ian Douglas

La nouvelle pianiste-star enfin de passage à Aix pour un concert hors normes consacré notamment aux premiers concertos de Beethoven.

« Meilleure musicienne classique de 2016 » selon le Los Angeles Times, la jeune pianiste Yuja Wang a déjà enregistré sept albums, tous reçus par des critiques élogieuses, louant notamment son extraordinaire dextérité et l'intelligence de ses interprétations. 

Pour ses trente ans, elle gratifie le public aixois des deux premiers concertos de Beethoven, parmi les plus beaux du répertoire. Dans ces deux partitions écrites au début du XIXe siècle, la finesse orchestrale toute mozartienne le dispute à la robuste expression mélodique. Pour accompagner Yuja Wang, le Mahler Chamber Orchestra, qui avait enregistré avec elle Rachmaninov et Prokofiev, a réuni ses meilleurs solistes. Fondé par le maestro Claudio Abbado, l'orchestre réserve au public la magnifique ouverture de Don Giovanni, où Mozart révolutionne l'harmonie et l'instrumentation, plus que jamais au service de la tragédie, avant de conclure par la suite Pulcinella, pastiche délicat de Pergolèse par un Stravinsky soucieux d'apporter sa contribution au retour en grâce de la musique baroque.

Calendrier

On en parle dans la presse
  • C’est une artiste des sons dont la palette, notamment dans le presque rien, est stupéfiante Le Monde