RÉSERVATIONS AVEC LA CARTE BLANCHE & LA CARTE 18-30 ANS : VENDREDI 20 MAI à 11H SUR NOTRE SITE ET SAMEDI 21 MAI À 11H SUR PLACE & PAR TÉLÉPHONE AU 08 2013 2013. 

Close
Marseille
Gymnase
Bernardines
Aix-en-Provence
Grand Théâtre
Jeu de Paume

Index égalité femmes-hommes : un score de 91/100 pour le Grand Théâtre de Provence !

Conformément à la loi "Avenir professionnel" du 5 septembre 2018 et de son décret d’application visant à supprimer les écarts de rémunération entre les femmes et les hommes, le Grand Théâtre de Provence publie, pour la première fois, son index égalité H/F.

Il correspond à un niveau de résultat relatif aux écarts de rémunération et de promotion existants entre les hommes et les femmes au sein de l’institution.

Sur la base des données de l’exercice 2021, le Grand Théâtre de Provence a obtenu un index égalité hommes-femmes de 91/100. Il s’agit d’un score particulièrement élevé qui traduit l’attention portée par le Grand Théâtre de Provence à l’égalité salariale entre les femmes et les hommes, et de manière générale à la thématique de l’égalité professionnelle au sein de l’institution, considérée comme un facteur de cohésion majeur. Le challenge sera de maintenir ce résultat au meilleur niveau.

Le Grand Théâtre de Provence s’engage d’ailleurs, dans son nouveau plan d’action 2022 sur l’Egalité Hommes Femmes, à mettre en place les politiques et dispositifs visant l’égalité professionnelle ainsi que la lutte contre la discrimination, sous toutes ses formes : sexe, âge, origine, grossesse, situation familiale, handicap, etc. L’égalité de traitement est une règle fondamentale de gestion des ressources humaines. Elle concerne les conditions d’accès à l’emploi, le recrutement, la mixité, la formation professionnelle, la gestion des carrières, les rémunérations ou encore les conditions de travail. Elle contribue à un climat de travail de respect et de cohésion.

Quatre critères passés au crible

L’index égalité femmes-hommes est calculé suivant des modalités qui ont été fixées par décret.

Quatre indicateurs distincts entrent en ligne de compte, avec des pondérations plus ou moins fortes :
- L’écart de rémunération entre les femmes et les hommes, à niveaux de catégories socioprofessionnelles et tranche d’âge comparables (noté sur 40 points) ;
- L’écart de taux d’augmentation individuelle et de promotion entre les femmes et les hommes (noté sur 35 points) ;
- L’accompagnement salarial des femmes de retour de congé maternité (noté sur 15 points) ;
- La représentation des hommes et des femmes parmi les dix plus fortes rémunérations (noté sur 10 points).