Jazz/World

Jane Birkin & Serge Gainsbourg

Le symphonique

Grand Théâtre

« J’ai pris des chansons de Serge, les idées de Philippe et la magie de Nobu… et aujourd’hui naît Gainsbourg Symphonique ! » Jane Birkin

Serge Gainsbourg a puisé sa géniale inspiration dans les oeuvres de Brahms, Chopin ou Rachmaninov. Juste retour des choses, un orchestre symphonique interprète à présent les musiques de ses chansons et Jane Birkin prête sa voix à ses mots.  Elle lui rend ainsi le plus beau des hommages et chante, une vingtaine de ses classiques, totalement réorchestrés avec une formidable justesse par le pianiste, arrangeur et compositeur japonais Nobuyuki Nakajima.

Conseillé par le fidèle Philippe Lerichomme qui avait déjà conçu Arabesque (Gymnase, 2013), l’Orchestre de l’Opéra de Toulon, dirigé par Didier Benetti, accompagne Jane Birkin sur les grands classiques de Gainsbourg mais aussi sur des titres plus inattendus ou composés pour d’autres et qu’elle reprend avec sa vulnérabilité si personnelle.

Calendrier

On en parle dans la presse
  • Dès son entrée sur scène, Jane Birkin dégage une autorité et une gravité qu'on ne lui connaissait pas. La jeune Anglaise empruntée a progressivement cédé la place à une grande dame qui honore l'œuvre de Gainsbourg avec une grâce et une fidélité peu communes. Le Figaro

Production Les Visiteurs du Soir